G20, 1000 zombies et 20.000 policiers

© Andrea Ruester

Le G20 qui s’est tenu les 7 et 8 juillet aura fait parler de lui pour les émeutes répétées et le chaos qu’a vécus Hambourg de jeudi à dimanche. Au point que le sommet lui-même est passé au second plan. Mais nous avons choisi de retenir d’abord et avant tout 1000 Gestalten, action emblématique menée en prélude par des citoyens.

Hambourg, mercredi 5 juillet. Entièrement recouvertes d’argile, 1000 personnes aux allures de zombies font leur apparition dans les rues de la ville. Marchant silencieusement et lentement à la façon d’une procession, au son d’un cliquetis métallique produit par une boîte invisible dans leurs mains, elles convergent vers la Burchardplatz. Les touristes, les passants, les gens occupés dans les bâtiments adjacents s’interrogent sur ce mouvement de ce qui devient une foule aussi inquiétante que morose.

Là, les participants enlèvent progressivement leurs habits gris uniformes, comme l’on se défait d’une camisole, libérant des cris de joie, dansant, riant et laissant apparaître des vêtements colorés. Cette performance artistique impressionnante aura duré deux heures. Non pour célébrer une chorégraphie mais pour signifier qu’un autre monde est possible alors que nous évoluons dans une société de plus en plus dépourvue d’humanité et de solidarité.

Vous avez lu 25% de cet article.
L'accès à la totalité de ce contenu est réservé à nos abonnés.

Abonnez-vous à partir de 5€ par mois et soutenez un média libre et indépendant
ou identifiez-vous pour accéder à la totalité de ce contenu.