Quand les continents se rencontrent

Jean Van Lierde

J’entre dans un lieu un peu mythique à Bruxelles, la Maison de la Paix qui fut fondée par Jean Van Lierde, cet anarchiste chrétien, non violent, promoteur de la loi sur l’objection de conscience qui a permis à tant de jeunes Belges de refuser le service militaire. Ce bel hôtel de maître abrite depuis des décennies des organisations pacifistes (ou autres mais toujours très progressistes) et les murs de la vaste salle Rosa Luxembourg ont entendu concocter bien des projets que certains auraient qualifiés d’utopiques et qui, pourtant, se sont concrétisés un jour.

C’est au dernier étage, sous les toits, que se trouve le local de Rencontre des Continents. On y accède par un raide escalier de bois et on peut y admirer une splendide collection des affiches plutôt artisanales produites par tous ceux qui, à Bruxelles et environs, voire plus loin, veulent faire bouger le monde. Sébastien Kennes m’y reçoit et répond à mes interrogations.

POUR: Votre organisation existe depuis 1984 et, comme son nom l’indique, elle a d’abord œuvré dans le secteur de la coopération internationale. Son objectif semble avoir sensiblement évolué…

RdC: En fait, dans sa forme actuelle, RdC existe depuis un peu plus de 10 ans. L’association a fait suite à une asbl qui s’appelait Continents Insolites et a été créée par des gens proches de l’asbl Quinoa. Ils ont voulu interroger d’un point de vue anthropologique ce qui crée l’interdépendance entre le Nord et le Sud. En questionnant ces liens entre les diverses parties du monde, assez vite, le travail sur le terrain nous a amenés à être présents dans le champ des mouvements sociaux et de réflexion progressiste ici au Nord, avec une dimension écologique qui s’est fortement affirmée. C’est ainsi, dans une volonté de non-exportation d’un modèle auquel on ne croit plus et qu’on ne souhaite plus, que ce qu’on peut appeler notre reterritorialisation ici, à Bruxelles, est apparue comme une évidence.

Vous avez lu 25% de cet article.
L'accès à la totalité de ce contenu est réservé à nos abonnés.

Abonnez-vous à partir de 5€ par mois et soutenez un média libre et indépendant
ou identifiez-vous pour accéder à la totalité de ce contenu.